Faustine de Mones44825.jpg

Saluée par le Guardian pour sa grâce, son expressivité et sa présence scénique, la soprano Faustine de Monès s’est produite dans de prestigieuses maisons telles que le Carnegie Hall, le Barbican Theatre, l’Opéra National d’Israël, la Maison de la Radio, le Festival d’Aldeburgh, ou encore le Festival de Musique de Ravinia. Elle a chanté sous la direction de Lionel Bringuier, Jonathan Cohen, Christian Curnyn ou encore Paul Nadler et Joseph Colaneri.

Faustine a récemment remporté le Prix Contemporain de la Compétition Internationale Georges Enescu 2018, le 1er Prix et le Prix du Public de la Compétition 2017 de Vienne en Voix et le Prix Duo de la Compétition 2017 de Mélodie Française de Toulouse.

En janvier 2018 Faustine remplace au pied levé le rôle de Soeur Constance dans le Dialogues des Carmélites de Poulenc au Théâtre de Nordhausen et chante ce même rôle quelques mois plus tard à l’Opéra d’Aix la Chapelle sous la baguette de Justus Thorau; deux prestations encensées par les critiques.


The grace and natural expressivity of Faustine de Monès [were] heart-rendingly beautiful
— The Guardian

La soprano française découvre l’art du chant lyrique très jeune au sein de la Maîtrise de Paris. Après avoir obtenu sa licence à la Guildhall School of Music and Drama de Londres avec la mention 1st Class Honours, elle part se perfectionner à New-York, à la Mannes New School of Music où elle obtient son Master of Music ainsi qu’un Artist Diploma in Opera.
À 15 ans, elle fait ses premiers pas sur scène en tant que soprano solo dans La Fontaine Incognito, opéra d’Isabelle Aboulker, à l’Opéra de Limoges puis au Théâtre XIII à Paris. En 2010 elle interprète Zerlina dans Don Giovanni (Mozart) et chante le rôle de Burgundy White chez Christies à Londres dans une création de Peter Cowdrey, The Lovely Ladies. En 2012-2013, elle tient les rôles titres dans Semele de Haendel pour Benslow Opera, puis dans Dido and Aeneas de Purcell au Festival de Musique d’Aldeburgh (Britten Pears Young Artist) sous la direction de Christian Curnyn. Cette dernière interprétation donne lieu à une critique enthousiaste du Guardian.
Faustine de Monès est régulièrement invitée à participer à l’International Vocal Art Institute, avec lequel elle chante successivement Sœur Constance dans le Dialogues des Carmélites (Poulenc) à Tel Aviv et Laurette dans Le Docteur Miracle (Bizet) à Montréal et à Québec. En 2015, choisie pour participer au prestigieux Young Artist Program du festival de Ravinia, Faustine se produit en masterclass sous la direction de James Conlon. A l’occasion du 11 septembre 2015 elle est invitée à chanter pour le défilé Givenchy à New York (direction artistique de Marina Abramović). En 2016, elle interprète le rôle d’Amy March dans l’opéra Little Women (Mark Adamo) avec le Mannes Opera au Gerald W. Lynch Theater de New York, ainsi que le Sandmännchen dans Hänsel und Gretel (Humperdinck) à l’Opéra d’Oslo dans le cadre du programme Jeunes Artistes (Lidal North). En 2017 Faustine chante les rôles de Zerlina dans Don Giovanni (Mozart) puis de Nayade dans Ariadne auf Naxos (Strauss) au Théâtre Pfefferberg de Berlin. A l’été 2017, invitée à chanter pour le Festival de Garsington au sein de l’Alvarez Young Artist Program, Faustine double le rôle d’Iris dans leur production de Semele (Haendel). En concert, elle a participé à plusieurs galas, entre autres sur la scène de l’Opéra de Tel Aviv, sous la baguette de Paul Nadler (Metropolitan Opera).
Tout aussi à l’aise dans le répertoire d’opéra que dans celui du lied, Faustine se produit régulièrement en récital ; ces dernières années, au Carnegie Hall, Weill Recital Hall de New York, à l’Union Club de New York dans le cadre du Mannes Festival, à la Galerie Courtauld à Londres, ou encore à Paris à la Bibliothèque Nationale de France, invitée par France Musique et au Théâtre éphémère de La Tour Vagabonde. Elle est l’une des révélations 2018 de l’émission Génération Jeunes Interprètes de Gaëlle Le Gallic sur France Musique. Très généreusement soutenue tout au long de ses études par la City University of London et La Fondation Meyer, Faustine de Monès a été boursière de la Presidential Full Scholarship de la New School for Music et du Alice E. Adams Opera Award.